mardi 5 mars 2013

Coques et ravioles fenouil / tomates mi-confites

Soleil, soleil, même derrière les fenêtres, il me donne des envies d’évasion, d’océan, de tong, …   
ça te fait ça aussi toi ?  Comme des odeurs de printemps dans l’air, c’est 100% psychologique j’en suis consciente, mais même si tu sais pertinemment bien que c’est toujours l’hiver et qu’il fait polaire dehors, les journées s’allongent et puis il y a la lumière, aaahhhh, la lumière, enfin, qu’est ce que ça fait du bien !!         :-)


Coques et ravioles fenouil / tomates mi-confites / basilic / ricotta               (pour 4 personnes)

Avant de commencer, il faut dessabler les coques  (je les achète toujours la veille).  Mettre les coques dans un grand saladier et faire couler de l’eau fraiche dessus, brasser vivement, changer l’eau puis laisser tremper 3 heures au frigo ( sauf la nuit, elles peuvent rester 8 heures hein !! ).  Recommencer 3 fois cette opération.  Ça parait long mais c’est hyper simple et nécessaire, quoi de plus désagréable que d’avoir des grains de sables qui crissent dans les dents ??

Pâte :   100gr de semoule de blé fine – 200gr de farine – 3 oeufs – 1càs d’huile d’olive – 1càs d’eau – 1 pincée de sel

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot munis du crochet et mélanger, dès que la pâte forme une boule homogène, la verser sur le plan de travail, pétrir légèrement à la main pour ramener le tout en boule.  Emballer la pâte dans un film et laisser reposer minimum une heure à température ambiante  (elle peut se conserver au frais un jour)

Farce :   1 petit fenouil – 1 échalote – 12 pétales de tomates mi-confites – ¼ de citron bio – huile – sel – poivre – 1 poignée de basilic frais – 100gr de ricotta

Emincer l’échalote et couper les pétales de tomates et le fenouil en petit dés.  Dans un poêlon, faire suer l’échalote dans un petit peu d’huile d’olive, ajouter le fenouil et faire sauter à feu vif 2 minutes.  Laisser complètement refroidir avant d’ajouter les dés de tomates mi-confites, la ricotta, sel, poivre, le basilic ciselé, les zestes finement râpé du citron et un filet de jus. Rectifier l’assaisonnement et réserver.

Crème mousseuse :   1 échalote – 50cl de bouillon de poisson – 20cl de crème – 1 trait de jus de citron – sel – poivre 

Faire suer l’échalote émincée dans un filet d’huile, ajouter le bouillon et laisser réduire de moitié, ajouter la crème, sel, poivre et laisser frémir 10 minutes.  Ajouter le jus de citron et mixer, réserver au chaud.    

Ravioles :   couper la boule de pâte en tranche de ± 1,5cm d’épaisseur et la passer au laminoir sur la position la plus large, la replier sur elle-même et passer dans l’autre sens, répéter l’opération 2 ou 3 fois. Faire de même avec toutes les portions de pâte  (je mets les bandes obtenues, au fur et à mesure, sur le manche d’un balai propre qui repose entre deux chaises). Régler les rouleaux du laminoir un ou deux crans plus bas et repasser toutes les bandes jusqu'à obtenir l’épaisseur souhaitée  (ici, je voulais des pâtes épaisses, c’est la position 4 sur le laminoir KA)    

Poser une bande de pâte sur le plan de travail et y faire des petits tas de farce (± 1càs ici, ça dépend de la taille que vous voulez donner à vos ravioles)  badigeonner la pâte autour de la farce avec un pinceau trempé dans du jaune d’oeuf et recouvrir d’une seconde bande de pâte.  Découper à la forme voulue et réserver les ravioles sur une plaque, au fur et à mesure, sans qu’elles se chevauchent.   

Coques :    1 kilo de coques (acheté la veille et dessablé) – 2 gousses d’ail dégermées – 1 échalote – 1 poignée de persil plat – sel – poivre – huile d’olive  

Faire suer l’échalote et l’ail émincés dans un filet d’huile, ajouter les coques, sel (très peu), poivre, et persil plat ciselé.  Faire sauter à feu vif en remuant.   

Faire bouillir une grande quantité d’eau salée et y pocher les ravioles ± 4 minutes (suivant l’épaisseur de la pâte et la taille des ravioles)

Dresser les ravioles, les coques et la sauce mousseuse, servir immédiatement.  

11 commentaires:

  1. très belle recette qui me tente, je note pour la refaire
    merci pour le partage et bravo !
    passe un très bon mardi ;D

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les coques et les fruits de mer en général ! Cette recette me convient tout à fait ...

    RépondreSupprimer
  3. tU VEUX RESSORTIR LES TONGS MAINTENANT ?
    T'as sniffée de la "COQUE" où bien quoi ?
    Ta faRce (je vérifie . . . oui j'ai bien mit un "R") me plait bien en tout cas.
    Ricotta/tomate confite, je note, je note . . .
    Ciaoooooooooooooooooooooooooooooooooo

    RépondreSupprimer
  4. Bon ben là tout est dit , elle est terrible cette recette!!!Félicitations!
    Moi ça me fait pareil le retour de la lumière, envie de chemisiers de ranger mes manteaux et autres parka! j'ai quand même vu une violette dimanche!!!

    RépondreSupprimer
  5. Très très belle recette !
    Et pour moi ça fait pareil rassures-toi !!!!
    J'ai aussi envie d'aller bosser en tong tellement ça fait du bien de voir quelques rayons de soleil :)

    RépondreSupprimer
  6. hum.. ça m'a l'air si bon..
    J'ai envie de soleil aussi, de mon coté même si les température ont remonté, il pleut :(

    RépondreSupprimer
  7. Voilà que ça se gâte chez moi ! alors qu'ils viennent de dire que nous allions avoir un beau soleil et 20° !!!!!
    Heureusement ce plat va nous faire aller direct à la saison...des tongs !
    belle journée

    RépondreSupprimer
  8. Cette raviole au fenouil et tomates confites me donne terriblement envie !
    Bel après midi à toi Isabelle ! :)

    RépondreSupprimer
  9. Mmmmhh une raviole au fenouil et tomates confites ... quelle bonne idée d'autant que ça fait un bail que je n'ai plus fait de pâtes fraîches.
    Bon pour le soleil, c'est déjà fichu ;-) mais bon, il finira bien par revenir !!!

    RépondreSupprimer
  10. Ah je comprends pourquoi le gars a craqué :) c'est tout simplement magnifique

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...