lundi 1 décembre 2014

Flan Parisien

J'aimais pas ça le Flan Parisien, ceux que j'avais eu l'occasion de gouter m'avait laissé en bouche une sensation grasse, lourde, pouf pouf, trop ferme, pas assez de saveurs.  Par contre, y'a un truc que j'aime beaucoup, c'est les rhums.  Pas le standardisé de la chauve souris, non, plutôt le rhum brun, vieilli en fût, que je déguste lentement, avec délectation . . .   Alors en lisant l'article d'Isabelle je n'ai pas résisté. 

J'aimais pas ça le Flan Parisien, mais c'était avant !! . . .   Celui ci est parfait, le flan est frais, parfumé, hyper crémeux, et la base en pâte à cookies lui apporte juste la touche croquante qui en fait une totale gourmandise. 


Attention, pour obtenir ce résultat, 2 jours seront nécessaires, il est facile à faire, à la portée de tous, mais les temps de repos sont longs, c'est ce qui permet de développer les arômes.  Pas de soucis, tant mieux, organisation, un soir la préparation, le lendemain soir la cuisson, et hop, après refroidissement encore une nuit au frais et il sera sublime.

Flan Parisien     (Ø22cm)

Flan (Christophe Michalak)  :    1 litre de lait entier - 25cl de crème liquide (35%) - 2 gousses de vanille - 200gr de jaunes d'oeufs (±10 jaunes) - 250gr de sucre - 100gr de Maïzena - 2 càs de rhum brun

Mettre le lait et la crème dans une casserole.  Fendre en deux les gousses de vanille et les gratter.  Placer les graines dans un saladier et les écorces dans le mélange lait/crème.  Porter à ébullition, retirer du feu, couvrir et laisser infuser 10 minutes.  Dans le saladier contenant les graines, ajouter les jaunes d'oeufs et le sucre, battre à grande vitesse jusqu'à obtenir un mélange mousseux et blanchi, ajouter la maïzena et fouetter encore.  Retirer les gousses de vanille du lait/crème et faire couler dans le saladier sans cesser de mélanger, la préparation doit être lisse et homogène.  Remettre le tout dans la casserole et cuire doucement à feu doux jusqu'à épaississement.  Couler l'appareil dans le saladier, filmer au contact, laisser refroidir avant de mettre au frigo pour minimum 4 heures. 

Base cookies chocolat, noix  :   80gr de cassonade brune - 40gr de beurre salé à température ambiante - 1 petit oeuf - 125gr de farine - 1 pincée de levure chimique - 50gr de chocolat noir (54%, en pistoles ou haché) - 50gr de cerneaux de noix grossièrement hachés

Mettre la cassonade, la levure et le beurre dans le bol du robot, fouetter pendant 5 minutes à vitesse moyenne, jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux et clair.  Ajouter l'oeuf et continuer de fouetter, il doit être totalement incorporé.  Remplacer le fouet du robot par la feuille, ajouter la farine, mélanger, la pâte doit être homogène, ajouter le chocolat et les noix, mélanger encore, rapidement, sans insister.  Verser la pâte dans le moule et écraser du plat de la main pour avoir un fond régulier et sans bords.  Filmer et réserver au frais.

. . . .   le lendemain (ou minimum 4 heures plus tard)

Préchauffer le four à 180°

Ajouter le rhum dans la crème à flan, fouetter à faible vitesse pour bien assouplir l'appareil.  Verser sur le fond de pâte à cookies et enfourner pour 40 minutes.  Il y a une jolie croute mais le centre est encore tremblotant, normal, il figera en refroidissant.  Retirer du four et laisser complètement refroidir avant de mettre au frigo pour 12 heures, les goûts se développent et il raffermi. 

Démouler, étaler éventuellement un peu de glaçage neutre sur le dessus pour faire briller.  Servir bien frais.


15 commentaires:

  1. SUPERBE!!
    je suis contente que maintenant tu aimes le flan parisien :) Il est trop fort ce Michalak...
    merci pour ton clin d'oeil :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, trop fort, la texture est vraiment top !! . . . Merci à toi et ton homme de m'avoir donné envie de faire ce délicieux dessert, c'est vrai qu'un bon rhum change radicalement les saveurs au final :-)

      Supprimer
  2. Il est très beau, bien épais comme je les aime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésites pas à tester la recette, mais fais gaffe c'est totalement addictif ;-)

      Supprimer
  3. Tu sais que je n'ai jamais réalisé de flan parisien, incredible, no? J'avais vu aussi la recette chez Isabelle ( on va faire un trio) mais je suis restée depuis longtemps sur les mêmes préjugés collants aux dents alors...mais voilà que ton billet me donne envie très très envie de le tester, en plus si tu me causes rhum, alors là ya plus ka! bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem, je n'en avais jamais préparé, trop mauvais souvenir . . . c'est la touche de rhum qui m'a envouté, je savais qu'elle te titillerais aussi ;-)

      Supprimer
  4. recette du flan aussi vue, il a l'air super moelleux et délicieux !
    mais que fais tu des blancs d'oeuf ;-)

    manue :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas très envie de macarons pour le moment, alors j'ai préparé des biscotti, des amaretti et de la mousse au chocolaaaaaaaaaaa ;-)

      Supprimer
  5. très appétissant ton flan parisien :)

    RépondreSupprimer
  6. la base cookie à l'air incroyable. j'avais un peu de mal au début à deviner que c'était ça avec la photo mais une fois la recette lu, ça a l'air délicieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est terrible, super idée chipée à Isabelle qui reviendra souvent dans ma cuisine :-)
      . . . j'aime beaucoup ça les idées et recettes qui fourmillent et tournent.

      Supprimer
  7. Moi, j'adore le flan et particulièrement celui de Christophe Michalak. Ca tombe bien !!! il me tarde de tester cette version super gourmande !!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. moi j'aime pas le flan et n'en ai jamais préparé .... enfin ça, c'était avant. J'ai cédé à la tentation en te lisant, et surtout en le goutant. Il est tellement éloigné des flans caoutchouteux que je connaissais que je n'aurais pas su reconnaitre dans ce sublime moelleux et cette pâte si gourmande un flan.
    Quel régal ! On lui a fait un sort rapidos, et des copains sont même repartis avec 2 belles parts dans un tupperw. En clair, y'en a plus et je sens qu'on va bientôt m'en redemander.
    merci pour cette belle recette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dit, maintenant tu comprends pourquoi ici on craque pour ce flan :-)
      Belle journée Co, bisooo

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...