mardi 24 mars 2015

Gâteau léger au fromage blanc

Le gâteau au fromage blanc est un classique que presque tout le monde aime quand il est léger et frais, accompagné de coulis de fruits rouges, ou de chocolat, ou de caramel, . . .  chacun y va de sa touche perso pour assouvir sa gourmandise.


Pour avoir un gâteau dense à la surface plate il faut travailler les ingrédients doucement, avec une grande cuillère, sans trop incorporer d'air, comme on le fait pour un cheesecake classique.  Cette version légère m'a donné envie, fromage 0% et blancs d'oeufs battus, j'étais certaine qu'il gonflerait comme un soufflé au four mais j'avais envie de voir sa texture après refroidissement.  Et bien c'est le cas, il a gonflé comme un soufflé puis a gentiment fait Ppffff  à la sortie du four.  Après une nuit de repos, la découpe est top et la dégustation parfaite !!  Peu sucré, très frais, facile à faire, il donne envie de recommencer encore et encore en apportant une touche parfumée, citron, pistache, chocolat, fève tonka, . . .  Pourquoi pas ??

Gâteau léger au fromage blanc     (moule Ø20cm)

500gr de fromage blanc 0% - 3 oeufs (blancs et jaunes séparés) - 60gr de lait concentré sucré - 50gr de farine

Préchauffer le four à 180°

Mettre le fromage blanc, le lait concentré et la farine dans le bol du robot, fouetter, ajouter les jaunes d'oeufs, fouetter encore, la préparation est mousseuse.  Monter les blancs en neige ferme.  Incorporer délicatement les blancs dans la préparation au fromage. 

Couler la pâte dans un moule Ø20cm en silicone et enfourner pour 30 minutes, le gâteau sera alors gonflé et doré, sortir du four doucement et laisser retomber et refroidir avant de mettre au frais pour 12 heures. 

Démouler et servir bien frais avec un coulis de framboises  (framboises décongelées mixées avec un peu de sucre).

 

11 commentaires:

  1. Je t'en prendrais bien un bout pour compléter mon petit déj...

    RépondreSupprimer
  2. Hum un vrai régal, en lorraine c'est un dessert culte,
    ta version avec le lait concentré sucré m'intérrêsse
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup les gâteaux de fromage blanc et encore plus avec des fruits. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. Doré à souhait et très appétissant ton gâteau au fromage blanc!!
    Bises,
    Christelle

    RépondreSupprimer
  5. et pis en plus c'est tout simple à faire!

    RépondreSupprimer
  6. un gâteau que nous adorons, c'est même une spécialité ici !!
    à tester alors !!

    manue :)

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Je viens de découvrir ce blog grâce à Isabelle (J'en reprendrais bien un bout)...

    Cette recette m'intéresse vivement car elle est très rapide pour les jours où je veux aller plus vite que vite. ;)

    J'ai une question : Au début, il est dit " il faut travailler les ingrédients doucement, avec une grande cuillère, sans trop incorporer d'air ", puis par la suite, il faut fouetter X fois, y compris les blancs en neige très ferme. Or, fouetter permet au contraire d'incorporer un maximum d'air...
    Donc, que faire puisque les 2 indications sont antinomiques ? Faut-il fouetter ou travailler à la cuillère en bois (bien entendu à part les blancs en neige qui seront incorporés délicatement en soulevant la masse) ?
    Merci d'éclairer ma lanterne.

    Lydoue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lydoue,

      Avant de passer à la recette, je décris les deux solutions et les deux textures que l'on peut rencontrer pour les gâteaux au fromage frais : "Pour avoir un gâteau dense à la surface plate il faut travailler les ingrédients doucement" puis justement, je m'étonne que cette recette là soit fouettée, j'étais certaine qu'elle gonflerait comme un soufflé au four.

      D'habitude j'utilise la méthode classique du cheesecake dense et crémeux. Mais il faut suivre la recette, pas le texte "d'introduction" qui est juste là pour expliquer le "pourquoi/comment" de la recette.

      Ici ce gâteau vraiment peu sucré, est plus "fromage" que "dessert" à proprement parler. Pour avoir le côté sucré un accompagnement est indispensable. Il va monter puis retomber, conséquence de l'air qu'il contient, il ne faut pas trop le cuire sinon il risque d'être sec. Il a l'avantage d'être très rapide et léger, c'est pour ça que je l'aime :-)

      Supprimer
    2. Merki.
      Je fais aujourd'hui normalement... avec du fromage blanc entier par contre. ;)

      Supprimer
  8. recette testée ( avec du lait concentré fait maison !) accompagnée d'une compote fraise-rhubarbe et très appréciée, tellement que je n'ai même pas eu le temps de faire une photo !!! merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, merci pour ton retour . . . Fraise rhubarbe, miaaamm, je me réjouis que ça pousse au jardin :-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...