mardi 19 mai 2015

Brioche au Parmesan et à l'ail des ours

Au moment des fêtes de Pâques, j'avais lu qu'en Italie il existe une brioche traditionnelle au parmesan, la Crescia, qui se déguste avec du jambon cru.  Notée, raturée, modifiée, cette recette m'est revenue en mémoire après une balade, y ajouter des herbes fraiches . . .  Pourquoi pas ?  
 
Facile à faire et savoureuse, nous l'avons dégustée avec une salade de jeunes pousses.  Une croute fine et craquante dehors, une mie hyper moelleuse et délicieusement parfumée dedans, un régal.  Recette idéale pour les repas sur l'herbe de cet été.


Brioche au Parmesan et à l'ail des ours          (8 cercles Ø7cm)

8 grandes feuilles d'ail des ours - 45gr de lait - 45gr d'eau - 180gr de Parmesan - 3 oeufs - 1 càc de poivre fraichement moulu - ½ càc de sel - 80gr d'huile d'olive - 1 càc de levure boulangère déshydratée - 350gr de farine

Hacher finement au couteau les feuilles d'ail des ours.  Râper le parmesan (râpe à petits trous).

Dans le bol du robot, muni du fouet, mettre les oeufs avec le poivre et le sel, fouetter à vitesse moyenne en ajoutant l'huile, quand la préparation est mousseuse ajouter le parmesan râpé et l'ail des ours, fouetter encore. 

Remplacer le fouet du robot par le crochet à pétrir, ajouter la farine et la levure dans la cuve, mettre en route à vitesse moyenne, en versant doucement l'eau puis le lait, laisser pétrir 10 minutes, la pâte doit être homogène.  Couvrir le bol et laisser doubler de volume  (± une heure).

Tapisser de papier cuisson 8 cercles en inox de Ø7cm, en laissant dépasser le papier plus haut.  Saupoudrer le plan de travail de farine.  Dégazer la pâte (à l'aide d'une corne) et la verser sur le plan de travail.  Mettre en boule et, au couteau, diviser en 8 parties égales.  En roulant la pâte avec le creux de la main, former des petites boules et les déposer dans les cercles. 

Laisser de nouveau pousser ±1 heure, les brioches doivent doubler de volume.

Préchauffer le four à 180°

Dès que la pâte a doublé de volume, badigeonner délicatement le dessus avec un peu de lait (à l'aide d'un pinceau).  Enfourner pour 17 minutes.  A la sortie du four attendre 5 minutes avant de démouler puis déguster tiède ou froide  (le lendemain, coupée en tranches épaisses, toastée et tartinée de fromage fais, c'est à se damner).


28 commentaires:

  1. Hum, ça a l'air vraiment extra, juste aérée comme il faut !

    RépondreSupprimer
  2. c'est vraiment très sympa et quelle belle brioche

    RépondreSupprimer
  3. Miam !!! mais on achète les feuilles d'ail des ours ????? je suis pressée de réaliser ta recette et en plus le lendemain on peut la servir autrement.
    Merci de bien vouloir m'informer.
    Bonne journée,aurore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Aurore,

      Non, on achète pas l'ail des ours, on le cueille dans la forêt (en tout cas autour de chez moi), mais je crois que dans certaine ville ils en vendent sur les marché bio. Suivant la région ou tu habites, si tu n'en trouve pas, remplace par une belle gousse d'ail (hachée au couteau) mélangée à de la ciboulette fraiche ciselée.

      Belle fin de journée, tiens moi au courant de ta réalisation :-)

      Supprimer
    2. Merci Isabelle, je suis du 54 Meurthe et Moselle, pour la ciboulette c'est bon j'en ai dans mon petit potager lol mais combien svp ? une gousse sera suffisante ? Encore merci pour ton blog qui est une mine d'or.
      Bonne journée,Aurore.

      Supprimer
    3. En Moselle il y a de l'ail des ours, si tu es près d'une forêt tu peux aller jeter un œil, il pousse surtout sur les talus humide et ombragés. Tu trouvera une fiche technique ici http://cuisinesauvage.org/les-plantes/voir/plante-3-stade-0-ail-des-ours/ pour le reconnaitre. Sinon, une belle gousse d'ail et une petite poignée de tiges de ciboulette remplaceront les 8 feuilles.

      Belle journée Aurore et merci pour le compliment :-)

      Supprimer
  4. Elle est super belle ta brioche !

    RépondreSupprimer
  5. Ohlala, encore une recette qui me tente absolument, allez zou, j'ajoute à mon carnet virtuel :)

    RépondreSupprimer
  6. je ne connais pas cette spécialité mais ça donne envie, très gouteux... miam

    manue :))

    RépondreSupprimer
  7. Dominique20 mai, 2015

    Bonjour Isabelle,

    Si vous êtes d'accord, j'aimerais l'imprimer et profiter de mon ail des ours :-) ?

    Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Dominique,

      Bien sur que je suis d'accord, les recettes sont faites pour être partagée et voyager, c'est le but de ce blog.

      Tiens moi au courant de ton résultat, belle journée :-)

      Supprimer
  8. ça donne envie !
    merci Isa pour toutes tes recettes gourmandes ! (mais pas d'ail des ours à Paris, ni à Lyon... :-( )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaaaa..... là je t'arrête !!

      Après renseignements, il y a de l'ail des ours dans les forêt autour de Paris et, apparemment, sur les étals des marchés bio.

      Quand à Lyon, le Gars en a près de chez lui (contacte le pour savoir l'endroit exact)
      http://garsastronomique.canalblog.com/archives/2012/05/20/24306482.html

      Plus d'excuses pour se priver de cette recette hyper gourmande !! ;-)

      Bisooooo

      Supprimer
  9. Coucou Isa,
    Petite question technique en ce qui me concerne.
    En plein centre ville, j'ai une quantité énorme d'ail des ours dans le fond de mon jardin (qu'on peu appeler forêt, pâturage, ... vu l'état).
    Le souci est que j'avais entendu dire qu'on devait le récolter avant floraison, ce que je n'avais pas fait :( Tu récoltes et cuisines l'ail des ours après floraison?
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Anne,

      Tout se consomme dans l'ail des ours, à chaque période de l'année. Les bulbes se récoltent à partir du mois d'août jusqu'à fin janvier (tu utilises comme une gousse d'ail frais, haché et cuit). Les feuilles se récoltent tout le temps qu'elles sont là, il est vrai qu'elles sont plus parfumées avant la floraison mais restent quand même très bonne pendant et après. Les fleurs sont très décorative et le goût d'ail est bien présent, on les consomme au plus simple sur des pâtes fraiches ou dans la salade. Et après floraison, tu as les fruits (capsule à 3 boules) quand ils sont frais c'est délicieux, ça explose en bouche avec un fort gout d'ail (mélangé à un beurre pommade, avec une pincée de fleur de sel, ça fait un malheur sur les grillades), mais il faut qu'ils soient frais, après apparaissent les graines noires . . . qui partirons au vent coloniser d'autres horizons (ça c'est la minute poétique) ;-)

      Supprimer
  10. Ta brioche a l'air délicieuse, elle est superbe!!
    Bises,
    Christelle

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour !

    Brioche au Parmesan est magnifique.elle semble trés délicieuse !
    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  12. Que de légèreté dans cet unique cliché ! C'est craquant ! et si tentant ^^

    RépondreSupprimer
  13. merci pour cette délicieuse recette, je l'ai réalisée plusieurs fois, et fait des pâton plus petits.
    j'aimerais publier cette recette sur mon forum en citant les source bien sur
    jcc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean-Claude,

      "Mange des fleurs", j'aime beaucoup ce "titre" évocateur et très poétique. Bien sur que tu peux publier la recette avec un lien, le résultat de mes bidouilles est fait pour voyager, la cuisine est un partage :-) . . . Je te souhaite une très belle journée, à bientôt

      Supprimer
    2. Merci Isabelle
      j'ai cuit 22 petits pains (paton de 60gr) que je servirais demain au cours (Cefor namur)
      https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10207709802736103&set=a.4714036861901.167203.1623812043&type=3&theater

      Supprimer
    3. Zut, le lien ne fonctionne pas, dommage, j'aurais adoré voir tes petits pains. Tu les réchauffe entiers ou tu les grilles (quand ils sont servis le lendemain) ?

      Supprimer
  14. regarde ici
    http://www.mangedesfleurs.be/forum/viewtopic.php?f=26&t=2225&p=29036#p29036
    je les sert froid, je n'ai pas pensé à les réchauffés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont super jolies et dorées, yess, ça me fait très plaisir ton retour, merci.

      Pour la sous-videuse, j'ai une petite pour les utilisations courantes mais quand j'ai besoin de "plus" (pour voyager par exemple), je vais chez le boucher ou le fromager du village, il met sous vide à l'aide d'une machine pro et je paye juste le sac, pratique :-)

      Supprimer
  15. bizarre, chez moi le lien fonctionne, c’est le FB de ma Femme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "le lien suivi n’est accessible qu’à une audience dont vous ne faites pas partie" . . . je pense qu'il faut être "amis" ;-)

      Supprimer
    2. je suis heureux que les photos te plaisent , je vais encore servir ce mets lors d'un atelier ail des ours la semaine prochaine. j'ai trouver un restaurant qui veut bien me faire du sous vide, je voudrais envoyer quelques feuilles à un ami au maroc.

      Supprimer
    3. Petit conseil : déterre quelques plants et envoie les entiers (non lavés), mis sous vide avec le bulbe, les feuilles seules risqueraient d'arriver fanées ou même "compostées" pendant le voyage.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...